Comment choisir son assurance habitation

Comment choisir son assurance habitation

Obtenir mon prix

Il est nécessaire de prendre le temps de bien choisir son assurance habitation, car c’est elle qui déterminera le niveau de couverture de votre logement. Cependant, si seule la responsabilité civile est obligatoire pour le locataire, d’autres facteurs rentrent en perspective pour protéger efficacement vos biens. Ainsi, le prix se révèle être un facteur crucial pour beaucoup, mais il ne faut en aucun cas négliger les garanties complémentaires et les différentes exclusions des contrats.

L'assurance habitation est-elle obligatoire ?

L’assurance habitation est obligatoire pour les locataires. En effet**, sans protection, vous êtes mis en cause dans tous les sinistres dont vous êtes le responsable**. Ainsi, c’est vous qui serez chargé de régler tous les frais dus aux dommages.

En réalité, c’est seulement la garantie risques locatifs qui est imposée. Cette dernière permet au propriétaire d’être couvert en cas de dommages (dégâts des eaux, incendies ou explosions) dans l’appartement ou la maison qu’il vous loue. Ainsi, elle est généralement associée à la garantie « recours des voisins et tiers » qui vient compenser les dommages aux tiers en cas d’incendie, explosion, dégât des eaux, etc. Elles sont généralement toutes deux intégrées dans le pack de responsabilité civile.

Pour les propriétaires, elle est obligatoire en appartement, qu'ils occupent leur logement ou non.

  • Les propriétaires occupants devront souscrire à une assurance multirisque habitation ;
  • Les propriétaires non occupants quant à eux devront souscrire à une assurance propriétaire non occupant.

En maison individuelle, les propriétaires n’ont pas cette obligation d’assurance. Néanmoins, il reste recommandé de souscrire a minima la garantie RC, car en cas de dommages responsables, c’est lui qui paiera en cas de sinistre.

À noter : si vous êtes propriétaire bailleur d’un immeuble en hors copropriété, il est recommandé de souscrire la responsabilité civile, car votre responsabilité peut être engagée pour certains dommages.

Quel niveau de garanties choisir ?

Si vous souhaitez protéger votre logement, les assureurs mettent en place différents niveaux de protection. Vous avez la possibilité de les sélectionner en fonction de vos besoins et de votre budget.

Que couvre la garantie responsabilité civile ?

C’est votre assurance habitation qui indemnisera à votre place les personnes victimes d’un sinistre issue de votre responsabilité. L’assurance RC peut être utile dans beaucoup de situations rencontrées au quotidien comme par exemple :

  • Votre enfant casse un objet coûteux lors d’une visite chez l’une de vos connaissances ;
  • Vous renversez une boisson bouillante sur une personne invitée chez vous ;
  • Votre chat a fait perdre l'équilibre puis chuter une personne âgée dans les parties communes de votre immeuble ;
  • Vous avez abimé la platine vinyle louée à l’occasion d’une soirée spéciale chez vous.

Le cas de l’assurance propriétaires non-occupant (PNO) : il est également obligatoire de souscrire au minimum la responsabilité civile.

Que couvre une assurance habitation multirisque ?

En premier lieu, il faut savoir que la garantie responsabilité civile vie privée est souvent comprise dans l’assurance habitation multirisque MRH.

Plusieurs niveaux de protections sont proposés, mais ils divergent selon les formules des différentes compagnies. Néanmoins, ce sont généralement les mêmes garanties qui reviennent dans la plupart des contrats :

  • La garantie incendie ;
  • La garantie catastrophe naturelle ;
  • La garantie dégât des eaux ;
  • La garantie bris de glace ;
  • La garantie cambriolage ;
  • La garantie « mobilier » ;
  • La garantie bien immobilier ;

Les assureurs peuvent personnaliser leurs formules en ajoutant des garanties, des services ou des options supplémentaires.

Les points à vérifier avant de signer

Si après vos recherches, vous venez de trouver l’assurance habitation idéale, il est important de ne se pas se précipiter. Effet, il est nécessaire d’examiner les points du contrat qui vont déterminer le niveau et les conditions de couverture auxquels vous aurez le droit.

Garanties et exclusions de garanties

Les exclusions sont les situations qui ne vous permettront pas d’être indemnisé en cas de sinistres. Chaque assureur peut choisir lui-même les situations qui excluent une indemnisation, mais il doit les mentionner très distinctement sur le contrat.

Dans le cas de la responsabilité civile par exemple, ces dommages corporels sont des cas d’exclusions qui reviennent dans la plupart des contrats, à savoir ceux :

  • qui sont causés intentionnellement ;
  • qui se créent entre les personnes d’une même famille ;
  • effectués par un individu portant des armes ou des explosifs ;
  • qui sont ne respectent pas la loi ;
  • causés dans le cadre du travail, d’une fonction publique ou représentative.

Certains types de dommages sont par ailleurs systématiquement exclus de la couverture, à savoir ceux :

  • survenus avant de signer le contrat ;
  • d’origine nucléaire ;
  • qui sont le résultat d’une guerre ;
  • qui impliquent des chiens de 1ère et 2e catégories ;
  • issus de la pratique d’un sport dangereux ;

Cette liste est indicative, elle évolue selon les formules et les assureurs. C’est pour cela qu’il est important de bien lire votre contrat avant tout accord.

Plafonds de garanties

Les garanties sont la plupart du temps associées à un plafond maximum d’indemnisation. Ainsi, cela indique suite à un sinistre que l’indemnisation de votre assureur se calculera sur la base des dommages subis dans la limite du plafond de garantie. Par ailleurs, si vous avez des objets dont la valeur pécuniaire est très importante, il est d’autant plus judicieux de bien examiner cette partie du contrat.

À noter : à titre d’exemple, la garantie qui couvre les objets de valeurs est toujours associée à un plafond de garanties .

Niveau de franchise

La franchise, c’est généralement le montant à la charge de l’assuré en cas de sinistre. C’est-à-dire que c’est la part que votre assureur ne prend pas en charge, et ce, même s’il vous indemnise pour un dommage.

En revanche, le montant de la franchise n’est jamais uniforme d’un organisme à l’autre, chaque assureur fixant sa propre limite selon les sinistres observés. C’est un montant qu’on retrouve souvent dans ces situations :

  • Un dégât des eaux
  • Le bris de glace (fenêtres, baies vitrées)
  • Les incendies

Cette dernière doit toujours être mentionnée dans le contrat et sa valeur doit être indiquée en complément de chaque catégorie de dommages.

Avis assurés et sinistrés

Lors de vos recherches pour choisir la meilleure assurance habitation, il est judicieux de regarder en amont les avis des assurés actuels et de ceux qui ont déjà expérimenté un sinistre. Cela permet de mieux appréhender la réalité sur le professionnalisme de l’assureur qui vous intéresse.

Bon à garder à l'esprit : généralement, les assurés se font plus entendre quand ils vivent une mauvaise expérience. En effet, les avis positifs sont moins fréquents car un bon service est considéré comme "normal".

Pour observer la tendance, vous pouvez facilement regarder les sites d’opinion pour chaque assureur, mais également les réactions sur les réseaux sociaux. Chez Luko nous avons rassemblé les avis sur une page témoignages d’assurés consultable à tout moment.

Où souscrire ?

La souscription d’une assurance habitation en France peut se faire en direct ou via plusieurs intermédiaires :

  • Directement en agence ;
  • Via un courtier ;
  • Via un comparateur d’assurance ;
  • Sur le site des assureurs ;

Faire appel à un courtier d'assurance

Le courtier d'assurance est un spécialiste indépendant de l’assurance. Il fait le lien entre les différents organismes d’assurance qu’il représente et l’assuré recherchant le meilleur contrat d’assurance habitation.

C’est un indépendant représentant plusieurs compagnies d’assurance ou mutuelles d’assurance. En outre, il sert d’intermédiaire entre celles-ci et l’assuré. C’est également un professionnel qui connaît très bien le secteur, il vous présentera les offres avec le meilleur compromis tarifs/garanties.

Néanmoins, bien qu'il soit mandataire du client et non pas de l’organisme avec lequel il collabore, il faut garder en tête qu'il touche une commission pour chaque contrat signé.

Le comparateur assurance en ligne

C’est un moyen simple et efficace pour avoir une idée des prix et formules pratiqués sur le marché. Souvent, en quelques minutes, vous avez une liste d’assureurs qui s’affiche en fonction des critères que vous avez établis.

Néanmoins, tous les assureurs ne sont pas présents au sein des comparatifs. Peu importe les résultats du comparateur, il sera toujours incomplet concernant les offres existantes.

  • Les comparateurs ne tiennent compte que du prix et non des garanties ;
  • le nombre d'offres que chaque assureur peut présenter est limité (vous n'avez donc pas une vue d'ensemble sur les offres proposées par chaque assureur) ;
  • enfin vous ne pouvez pas moduler le prix en fonction des options disponibles directement depuis le comparateur.

Si vous souhaitez avoir le plus de précisions possibles, le mieux est d’aller consulter le site des assurances en ligne et souscrire directement depuis les pages spécifiques.

Faire appel à une assurance en ligne

Les agences en lignes apparaissent depuis peu sur le marché et elles répondent à une nouvelle demande des particuliers. Ces derniers sont surtout en recherche d’innovation et de simplicité sur le marché de l’assurance habitation.

Il y a plusieurs intérêts à faire appel à une assurance en ligne :

  • Vous pouvez adhérer directement en ligne depuis chez vous, peu importe le moment de la journée ou le jour de la semaine ;
  • Les tarifs sont plus intéressants qu’en souscrivant en agence classique. Les économies faites sur le frais de gestions, l’absence de locaux, etc. se répercutent positivement sur les assurés ;
  • L’administratif est simplifié : vous pouvez tout faire de façon intuitive depuis votre espace client ou depuis une application ;
  • Vous adhérez au contrat facilement, en quelques minutes.

À noter : quelle différence avec l’assureur physique ? Il n’y a aucune différence au niveau du contrat. Il possède les mêmes garanties et le même cadre légal. Cependant, à niveau de couverture égal, l’assurance en ligne sera bien souvent moins chère que celle d’un assureur classique, et les plages horaires où vous pouvez contacter votre assurance seront bien plus larges s'il s'agit d'une assurance en ligne.

Quel budget prévoir ?

Il est difficile d’évaluer le budget dont vous allez avoir besoin pour assurer votre logement. En effet, le tarif de votre assurance habitation ne sera pas le même selon toute une série de critères. Pour évaluer au mieux le tarif, n’hésitez pas à vous rendre sur les sites des assureurs pour faire un devis en ligne, cela se révèle souvent être l’option la plus juste.

Le prix d'une couverture selon votre profil

Le tarif d'une assurance habitation peut varier selon différents critères comme :

  • la nature de votre logement ;
  • la surface de l’habitation et de ses annexes ;
  • la valeur des biens que vous souhaitez assurer ;
  • si vous êtes propriétaire, locataire ou en colocation ;
  • la localisation de votre logement ;
  • vos besoins en termes de protection ;
  • la présence ou non d’une franchise ;

C’est seulement en sachant toutes ces informations sur votre situation que votre assurance habitation sera à même à vous communiquer le prix juste selon vos besoins et votre profil.

Comment faire baisser le montant de votre prime

Lorsque vous souscrivez une assurance habitation, plusieurs critères vont être pris en compte pour estimer le tarif de votre contrat. Voici un état des points à inspecter avant de conclure :

  • préférez des garanties qui correspondent à vos besoins: la garantie « dommages électriques » n’est pas toujours intéressante avec les décotes et la franchise par exemple ;
  • jouer avec le tarif de la franchise : en l’augmentant, vous pouvez faire baisser le prix de votre prime d’assurance ;
  • faites baisser le plafond d’indemnisation des franchises qui se révèlent peu utiles ;
  • actualisez votre contrat: certains changements pourront peut-être faire baisser la prime ;
  • préférez une assurance habitation en ligne : les tarifs sont bien moins souvent chers et les promotions sont récurrentes.

Cependant, avant tout changement, estimez bien si cela en vaut la peine : en cas de sinistre, une franchise trop élevée, ou des plafonds de garanties trop bas, peuvent vous coûter bien plus cher que les économies engendrées.

Nos conseils pour faire le bon choix

Souscrire une assure habitation n’est pas toujours aisé. Cependant, en suivant certains conseils et en étant rigoureux,

  • déclarez le bon nombre de pièces : celles supérieures à 40m2 comptent double. En revanche, certaines pièces réaménagées (comme des combles par exemple) compteront pour une pièce à part entière contrairement à la cuisine et la et salle de bains qui ne sont pas intégrées dans le calcul ;
  • ne minimisez pas le prix de vos biens personnels pour payer moins cher. En cas de sinistre, vous pourriez avoir une mauvaise surprise ;
  • vérifiez que les travaux de vérification des fuites fassent partie intégrante de la garantie dégât des eaux, car les recherches sont très coûteuses ;
  • vérifiez que toutes vos ouvertures soient couvertes par la garantie vol ;
  • si vous êtes absent de votre logement de nombreuses fois dans l’année (plus de 3 mois en cumulé), demandez à votre assureur d’éliminer la clause d’inhabitation pour être indemnisé en cas de cambriolage ou inondation par exemple ;
  • votre logement comprend beaucoup de baies vitrées ou de miroirs: n’oubliez pas de souscrire à la garantie brise-glace ;
  • n’oubliez d’assurer votre cave ou votre grenier si vous y conservez des objets de valeurs ;
  • couverture de votre jardin : tous les équipements extérieurs ainsi que les arbres peuvent être assurés grâce à des garanties spécifiques.
  • garantie dommages électriques : si votre maison se trouve dans une zone où de fortes intempéries se produisent régulièrement, souscrire à cette garantie est recommandée.

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.