Les aides au déménagement pour les jeunes et les étudiants

Quelles aides pour déménager et louer un logement lorsqu'on est étudiant ?

Obtenir mon prix

Pas facile d'assumer un déménagement et de financer la location d'un logement lorsqu'on est étudiant ! Heureusement, plusieurs aides sont accessibles lorsque l'on poursuit des études supérieures. Alors pour vous permettre de gagner du temps, voici un tour d'horizon des différentes aides au déménagement pour les jeunes et les étudiants.

1. L'aide Mobili-Jeune d'Action Logement

Il s'agit d'une aide financière qui s'adresse aux jeunes de moins de 30 ans poursuivant une formation en alternance (contrat d'apprentissage ou contrat de professionnalisation). Elle est destinée à prendre en charge une partie du loyer du jeune alternant pour une durée d'un an.

Pour être éligible à cette subvention le locataire doit :

  • être salarié(e) dans une entreprise privée non agricole ;
  • posséder un logement dans la zone géographique de son lieu de formation ou de son entreprise ;
  • percevoir un salaire mensuel brut inférieur ou égal au SMIC ;
  • déposer une demande 3 mois avant le démarrage de la formation ou jusqu'à 6 mois après le début de son contrat ;
  • ne pas avoir d'autre dossier en cours chez Action Logement.

Pour bénéficier de cette aide, le logement doit également être :

  • en colocation (aide allouée au prorata de l'occupation) ;
  • loué vide ou meublé ;
  • une résidence sociale ou un foyer ;
  • sous convention APL ou non ;
  • en sous-location (logement social exclusivement) ;
  • une chambre au sein d'un internat.

Il n'est pas possible de prétendre à cette aide pour un logement touristique : chambres d'hôtes ou gîtes par exemple.

Selon le montant du loyer, l'aide accordée est comprise entre 10 € et 100 € par mois (calcul réalisé après déduction de l'aide au logement). Pour bénéficier de cette aide, il convient d'effectuer votre demande sur le site Action Logement avant votre trentième anniversaire.

2. L'aide à la mobilité Parcoursup pour les bacheliers

Il s'agit d'une aide réservée aux futurs étudiants bacheliers qui souhaitent étudier dans une académie différente de leur lieu de résidence. Il est nécessaire d'avoir au préalable validé son inscription sous Parcoursup. Trois conditions sont requises pour bénéficier de cette aide financière :

  1. avoir bénéficié d'une bourse au lycée l'année précédant la demande ;
  2. être inscrit sur Parcoursup pour l'année à venir et avoir formulé au moins un vœu en dehors de son académie de résidence ;
  3. avoir accepté définitivement une proposition d'admission (OUI ou OUI-SI) pour un vœu confirmé hors de son académie de résidence.

Le montant de l'aide s'élève à 500 €. Elle est versée directement par le CROUS en une seule fois au début de l'année universitaire.

Pour effectuer la demande, rendez-vous sur le site de mes services étudiant début juillet.

3. L'aide à la mobilité pour les étudiants en Master

Ce dispositif a pour objectif d'accorder une aide financière aux étudiants diplômés d'une licence qui souhaite poursuivre un Master 1 dans une autre académie. Pour pouvoir bénéficier de cette subvention l'étudiant doit :

  • avoir obtenu sa licence sur l'année écoulée ;
  • être inscrit pour la première fois en Master 1 ;
  • être titulaire d'une bourse sur critères sociaux ou d'une allocation annuelle spécifique pour les étudiants en difficulté ;
  • réaliser son master dans une autre académie que celle où il a obtenu sa licence.

D'un montant de 1000 €, elle est versée annuellement par le CROUS (centre régional des œuvres universitaires et scolaires) le mois suivant la réception des pièces justificatives.

La demande s'effectue également en ligne sur le site dédié de l'enseignement supérieur rubrique mes services.

4. L'aide à l’installation dans un logement étudiant (AILE) de la ville de Paris

Cette aide accordée par la ville de Paris a pour but de soutenir les étudiants boursiers qui doivent faire face aux frais d'installation dans leur logement. Elle concerne exclusivement les étudiants demeurant à Paris et qui poursuivent leurs études dans les académies de Paris, Créteil ou Versailles. Pour percevoir cette aide, les étudiants parisiens doivent remplir les conditions suivantes :

  • détenir une bourse sur critères sociaux ou bénéficier de l’Aide Spécifique Allocation Annuelle (ASAA) versée par les CROUS de Paris, Créteil ou Versailles sur l'année universitaire concernée ;
  • être inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur dans l'une des trois académies parisiennes ;
  • avoir signé un bail de location entre le 1er juin 2019 et le 31 mars 2021 (bail classique, contrat de sous-location dans un logement social, bail pour un logement parisien meublé) ;
  • avoir signé un bail en colocation à l'exception des résidences universitaires conventionnées.

L'aide comprise entre 500 € et 1 000 € est allouée une fois par an par le CROUS de Paris et renouvelée chaque année. Son montant est indexée sur l'échelon correspondant à la bourse détenue par l'étudiant. Pour en bénéficier il suffit de compléter le dossier disponible sur le site de la Maison des Initiatives étudiantes puis de le transmettre par mail à l'adresse suivante : depot-dossier.aile@crous-paris.fr.

5. L'aide à la mobilité internationale

Il s'agit d'une aide visant à soutenir les étudiants qui souhaitent poursuivre une formation supérieure dans le cadre d'un programme d'échanges ou effectuer un stage à l'étranger. Pour pouvoir bénéficier de ce coup de pouce financier, plusieurs conditions sont exigées :

  • il faut percevoir une bourse sur critères sociaux ou une allocation spécifique annuelle pour étudiant en difficulté ;
  • le séjour doit servir à préparer un diplôme national relevant de la compétence du ministère de l'enseignement supérieur.

Cette subvention d'un montant mensuel de 400 € est versée directement par votre établissement de rattachement. Pour pouvoir y prétendre, le séjour doit être supérieur à 2 mois et inférieur à 9 mois consécutifs. Cela signifie que l'étudiant percevra de 2 à 9 mensualités en fonction de la durée de son séjour à l'étranger.

Cette aide ne peut être accordée à l'ensemble des étudiants, ainsi les bénéficiaires sont sélectionnés par l'établissement dont ils dépendent en fonction de deux critères :

  • la qualité et l'intérêt pédagogique du projet individuel de l'étudiant ;
  • la conformité avec la politique internationale menée par l'université ou l'établissement.

Pour vous porter candidat, vous devez réaliser une demande d'aide à la mobilité auprès du service relations internationales de votre établissement. Le dossier doit ensuite être renvoyé accompagné du projet de séjour d'études ou de stage à l'étranger. Attention, il est important de vous renseigner le plus tôt possible avant le départ afin que votre dossier soit traité dans les délais.

6. Les aides locales

D'autres aides au déménagement peuvent être accordées aux jeunes au niveau régional ou départemental. Pour connaître les différents dispositifs accessibles, n'hésitez pas à vous rapprocher du conseil généralement ou départemental dont vous dépendez.

Parmi les subventions possibles on retrouve notamment le fonds d'aide aux jeunes (FAJ) destiné à soutenir les jeunes entre 18 et 25 ans sans ressources ou à faibles revenus. Bien que cette aide ne soit pas spécifiquement dédiée au déménagement, elle peut s'avérer utile dans cette situation. Son montant peut atteindre jusqu'à 1000 € par an.

7. L’avance Loca-Pass d'Action Logement

Comme son nom l'indique il ne s'agit pas d'une subvention mais d'une avance permettant de financer le dépôt de garantie réclamé lors de la signature du bail. Cette avance sans frais est accessible aux jeunes de moins de 30 ans en formation professionnelle en alternance, en recherche d'emploi ainsi qu'aux étudiants salariés sous conditions.

L'avance Loca-pass se présente sous la forme d'un prêt à taux zéro remboursable en 25 mois. Le montant maximum accordé s'élève à 1200 €. Vous pouvez retrouver l'ensemble des informations sur le site Action Logement ici.

Les autres aides pour les étudiants

Les aides au logement de la CAF (APL, AFL et ALS)

En tant qu'étudiant vous pouvez tout à fait effectuer une demande d'allocation logement auprès de la CAF. Que vous soyez en location, en colocation, en sous-location ou bien dans une résidence universitaire ou un logement social, vous pouvez y prétendre sous conditions de ressources.

Il n'est pas possible de définir le montant de votre allocation puisque l'aide accordée est différente pour chacun. Pour savoir si vous êtes éligible à l'aide au logement et obtenir un montant estimatif de celle-ci, le mieux est de réaliser une simulation en ligne sur le site de la CAF.

La bourse d'enseignement supérieur sur critères sociaux

Elle est accordée aux familles aux revenus modestes pour permettre à l'étudiant d'entreprendre ou de poursuivre des études supérieures. Pour en bénéficier, l'étudiant doit :

  • être de nationalité française et avoir moins de 28 ans au 1er septembre de l'année des études ;
  • être inscrit en formation initiale en France ou dans un pays de l'Union européenne ;
  • suivre une formation à plein temps éligible à la bourse.

Notez que pour bénéficier de cette bourse les revenus du foyer ne doivent pas excéder un certain plafond. Il existe 8 échelons de bourse (0bis à 7), chacun correspondant à un montant annuel précis (versé en 10 mensualités). La demande de dossier social étudiant (DSE) doit être effectuée entre le 20 janvier et le 15 mai précédant la rentrée universitaire sur le site dédié de l'enseignement supérieur rubrique mes services.

L’aide au mérite pour les étudiants boursiers

Elle est accordée aux étudiants boursiers ayant obtenu la mention Très bien au bac qui intègre un établissement supérieur à la rentrée suivante. Son montant annuel est de 900 € étalé sur 9 mensualités de 100 €. Elle peut être renouvelée jusqu'à 3 fois si les conditions d'inscription pédagogique, d'assiduité et de présentation aux examens sont respectées. Toutefois, l'étudiant qui redouble durant sa scolarité ne pourra plus bénéficier de l'aide au mérite.

L'allocation spécifique annuelle pour étudiant en difficulté

Cette allocation est destinée aux étudiants de moins 35 ans non boursiers présentant des difficultés financières importantes et durables. Elle permet de financer une reprise d'études dans le cas où aucune autre aide sociale n'est accessible. Pour connaître les conditions précises d'éligibilité et effectuer une demande vous devez contacter le centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) dont vous dépendez.

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.