Qu'est-ce que le TAEA et comment le calculer

Comment calculer le TAEA de l'assurance emprunteur ?

Obtenir mon prix

Indicateur indispensable pour bien comparer les offres d’assurance emprunteur, le TAEA reste pourtant une donnée peu connue du grand public. À quoi sert le TAEA, et comment le calculer ? Comment l’utiliser pour changer d’assurance crédit immobilier ? Aujourd’hui, on fait le tour de la question.

Définition du TAEA

Le TAEA, ou Taux Annuel Effectif d’Assurance, est un indicateur qui représente la part de l’assurance emprunteur dans le coût global d’un crédit immobilier. Mis en place en 2014 avec la mise en place de la loi Hamon, le TAEA a pour objectif d’améliorer la transparence des banques et des assureurs quant au coût de l’assurance emprunteur en imposant une méthode de calcul uniformisée.

Le TAEA est donc très important, puisqu’il permet d’estimer le coût de l’assurance emprunteur de façon objective et facilite ainsi la comparaison de plusieurs offres de crédit immobilier. Indispensable donc, quand on sait que l’assurance emprunteur représente en moyenne 30 % du coût total d’un crédit !

Où le trouver ?

Depuis 2015, l’article L311-4-1 du Code de la consommation mentionne que les compagnies d’assurance et établissements bancaires sont dans l’obligation d’indiquer explicitement le TAEA sur chaque offre de crédit, ainsi que sur les publicités d’assurance emprunteur.

Le TAEA est exprimé de trois façons différentes :

  • En pourcentage ;
  • En coût par période : par mois, par trimestre ou par an ;
  • En coût total sur la durée du crédit.

Dans une offre de crédit immobilier, le TAEA doit également être accompagné du montant des mensualités ainsi que de la durée totale du prêt.

Différence avec le TAEG

Le TAEG — ou Taux Annuel Effectif Global — (anciennement TEG : Taux Effectif Global) est un autre indicateur important dans la comparaison des offres de crédit, mais ne doit pas être confondu avec le TAEA.

En effet, là où le TAEA représente la part de l’assurance dans le coût total du crédit, le TAEG regroupe l’ensemble des coûts affectés à un crédit, en dehors de la somme empruntée.

Ainsi, le TAEG est composé des frais suivants :

  • Les intérêts bancaires liés au crédit ;
  • Les éventuels frais de dossier ;
  • Les frais de garantie (caution ou hypothèque) ;
  • Les frais annexes à l’obtention d’un crédit, comme les frais d’agence ou les frais de notaire ;
  • Le coût de l’assurance crédit immobilier.

Avant 2015, les banques n’incluaient pas toujours le coût de l’assurance emprunteur obligatoire dans leur TAEG, ce qui rendait la comparaison des offres compliquées. Avec la mise en place du TAEA, il est désormais plus simple d’étudier différentes offres de prêt !

Les TAEA moyens

Il est compliqué de donner un TAEA moyen, puisque le prix de l'assurance emprunteur est fixé librement par chaque compagnie d’assurance. Votre profil, et plus particulièrement votre âge, est également important dans le calcul du TAEA.

Selon une étude de 2016, voici un récapitulatif des TAEA moyens appliqués par les assureurs en fonction de l’âge de l’emprunteur :

TAEA moyens appliqués par les assureurs

Âge de l'emprunteur TAEA moyen constaté

Moins de 30 ans

0,43 %

Entre 31 et 35 ans

0,46 %

Entre 36 et 40 ans

0,62 %

Entre 41 et 45 ans

0,76 %

Entre 46 et 50 ans

0,82 %

Entre 51 et 60 ans

0,98 %

Plus de 61 ans

1,23 %

Précision : depuis cette étude les TAEA ont peu évolués, les taux constatés restent donc conformes aux offres du marché.

Sachez que votre état de santé, votre situation professionnelle ainsi que la durée de votre prêt sont également pris en compte par les assureurs pour déterminer votre taux d’assurance crédit immobilier.

Si vous êtes fumeur par exemple, votre taux d’assurance emprunteur sera plus élevé, car votre profil médical sera jugé plus risqué.

Comment le calculer ?

Comme nous l’avons vu, le TAEA représente la part de l’assurance emprunteur dans le coût global d’un crédit. Pour le calculer, la méthode est relativement simple :

TAEA = TAEG avec assurance — TAEG sans assurance

Chaque assureur fixe le taux d’assurance emprunteur de ses contrats selon ses propres critères, c’est pourquoi il est indispensable de comparer plusieurs offres avant de faire votre choix !

Quelques exemples

Voici quelques exemples plus concrets du calcul d’un TAEA selon différents profils d’emprunteurs.

Calcul du TAEA

Profil de l'emprunteur TAEG avec assurance TAEG sans assurance TAEA

Un couple de trentenaire souhaitant emprunter 200 000€ sur 20 ans

2,28 %

1,62 %

0,66 %

Une personne seule de 45 ans souhaitant emprunter 180 000€ sur 25 ans

2,90 %

2,05 %

0,85 %

Une assurance qui peut peser sur le coût du crédit

C’est un fait : sans assurance, la majorité des banques refusent d’accorder un prêt immobilier. Selon votre profil, l’assurance emprunteur peut représenter jusqu’à un tiers du coût d’un crédit : bien choisir son contrat est donc indispensable !

Selon un article du journal Le Monde, choisir une délégation d’assurance plutôt que l’assurance groupe de votre banque pourrait vous permettre d’économiser jusqu’à 15 000 €.

Si vous n’avez pas eu le temps ou la possibilité de comparer plusieurs offres d’assurance avant la signature de votre crédit et que votre contrat ne vous convient pas, pas de panique. Il est tout à fait possible de changer d’assurance emprunteur en cours de crédit !

Toujours selon l’article du Monde, les économies réalisables dans ce cas de figure pourraient atteindre 8000 € : un montant qui s'avère non négligeable.

Comparer facilement les offres grâce au TAEA

Si votre assurance crédit immobilier ne vous satisfait plus, ou si vous êtes simplement curieux de connaître les économies réalisables en changeant d’assurance emprunteur, n’hésitez pas à comparer les contrats en faisant des simulations ou en demandant des devis !

Souscrire un crédit immobilier est un engagement financier important, et il est tout à fait normal de vouloir la meilleure assurance : comparer les offres du marché pour trouver un contrat plus avantageux, moins cher ou avec de meilleures garanties est donc fortement recommandé.

Avec le TAEA, vous disposez d’un indicateur fiable et uniforme pour comparer les assurances crédit immobilier de manière objective. Le prix de l’assurance emprunteur n’est cependant pas le seul critère à prendre en compte : n’oubliez pas de bien étudier les garanties, plafonds de couverture et délai de carence proposés !

Avec la baisse des taux de crédit immobilier, la part de l’assurance dans le coût d'un crédit est de plus en plus importante. Désormais, il n’est plus rare que l’assurance représente un quart de la mensualité. Une raison supplémentaire pour bien négocier son assurance emprunteur !

Pour mieux changer d’assurance emprunteur !

Saviez-vous qu’il est tout à fait possible de changer d’assurance crédit immobilier pendant le remboursement de votre emprunt ? En effet, plusieurs lois autorisent la résiliation de l’assurance emprunteur :

  • La loi Hamon : vous êtes libre de changer d’assurance emprunteur à tout moment durant la première année de votre crédit et au plus tard 15 jours avant la date anniversaire de votre contrat de prêt.
  • L’amendement Bourquin : promulgué en 2017, cet amendement autorise les emprunteurs à changer d’assurance de crédit une fois par an, à la date d’échéance. Votre demande de résiliation devra être envoyée au minimum 2 mois avant la date anniversaire de votre contrat pour être prise en compte.

Attention toutefois à bien respecter le principe d’équivalence des garanties : pour changer d’assurance crédit immobilier, votre nouveau contrat doit présenter à minima les mêmes niveaux de garanties que l’assurance proposée par votre banque.

Tous les critères à respecter sont indiqués dans la Fiche Standardisée d’Information remise par votre établissement bancaire en même temps que votre offre de prêt.

Grâce à la loi Lagarde de 2010, vous n’êtes également plus obligé de souscrire l’assurance groupe de votre banque : vous êtes libre de choisir une délégation d’assurance auprès d’une compagnie indépendante, et ce, dès la signature de votre offre de prêt.