Vous voulez financer vos travaux à l’aide d’un prêt : quelles sont les options ?

Tout ce qu'il faut savoir sur le financement de ses travaux par un crédit immobilier

Obtenir mon prix

Après avoir trouvé le logement dont vous rêviez tant, vous constatez qu’il est nécessaire d’y faire des travaux. Qui dit travaux dit…dépenses. Pour faire face à ces coûts, vous avez plusieurs options, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Dans cet article, on vous résume tout ça !

Source de financement 1 : recourir à son épargne

En pratique, vous avez deux grandes options pour payer la facture des travaux : soit vous piochez dans vos économies, soit vous contractez un prêt auprès de la banque. Dans le deuxième cas, deux types de prêts sont particulièrement adaptés aux travaux : le prêt immobilier et le prêt consommation.

L'option 1 est de piocher dans son épargne. C’est simple et efficace : vous avez de l’argent de côté sur votre compte en banque, vous l’utilisez pour acheter du matériel ou bien pour payer un prestataire.

  • L’intérêt de cette option : vous n’avez pas de frais liés à l’emprunt (garantie, assurance, intérêts).
  • Mais il y a une contrainte majeure : vous devez être certain d’avoir assez d’argent à disposition pour payer la facture.

Prenons un exemple :

Luc souhaite acheter une maison à Bordeaux et dispose d’une épargne de 70.000€. Le prix du bien est de 320.000€ mais il souhaite mener des travaux dont le coût s’élève à 18.000€. Au lieu d’utiliser l’ensemble de son épargne comme apport, Luc a tout intérêt à n’apporter que 10% du prix de son logement en apport (32.000€) et à piocher dans le reste de son épargne pour payer les travaux

Bon à savoir : Si les taux d’intérêts sont bas (comme c’est le cas depuis quelques années) il peut être intéressant de financer ses travaux via un prêt même si on a de l’épargne. En effet, vous pouvez ainsi garder votre épargne et l’investir dans des placements dont le taux d’intérêt est supérieur à celui du prêt. Cela vous permettra d’empocher la différence entre les deux taux.

Source de financement 2 : contracter un prêt

Type 1 : Le prêt consommation

Il est intéressant parce que facile et rapide à obtenir.

Il apporte de nombreux bénéfices : pas garantie de prêt immobilier, pas d’assurance obligatoire.

Néanmoins, tous ces avantages ne vont pas sans quelques inconvénients :

  • Vous n’avez pas beaucoup de temps pour rembourser le prêt : entre 1 et 7 ans seulement
  • Le taux est plus important que celui du prêt immobilier
  • Le lissage du prêt consommation au prêt immobilier est difficile : ainsi, si vous contractez les deux en même temps, vous ne pourrez probablement rien emprunter de plus avant d’avoir tout remboursé.

Nous vous conseillons de prévoir avec soin vos projets à court et moyen terme avant de souscrire à un crédit consommation. Si vos projets requièrent de ne pas payer de mensualités trop élevées afin de garder une réelle capacité d’endettement, ce type de crédit n’est probablement pas la meilleure solution pour vous.

Notre conseil : réfléchissez soigneusement sur vos projets à court et à moyen terme avant de vous engager sur un crédit consommation. Si vos projets exigent des prêts supplémentaires, ne prenez pas le risque de limiter votre capacité d’endettement pour cause du crédit consommation.

Type 2 : Le crédit immobilier

Il y a deux conditions pour que vous puissiez financer vos travaux à l’aide du crédit immobilier : les travaux doivent être partie intégrante de votre projet immobilier et leur prix de doit pas dépasser 10% du prix du logement acquis au moyen du crédit. Nous vous conseillons d’avoir en main les devis précis avant de déposer votre demande de prêt : la banque vous les demandera. Si ces devis sont rigoureux, la banque ne devrait pas avoir de problème à vous octroyer un financement.

Avantages du crédit immobilier

Il y a au moins quatre grands avantages à intégrer vos travaux dans votre prêt immobilier :

  • Contrairement au prêt consommation dont les mensualités s’ajoutent à celles du prêt immobilier, vous pouvez lisser le montant des travaux en l’intégrant dans le prêt immobilier.
  • Vous aurez plus d’années pour rembourser vos travaux que si vous choisissez le crédit consommation.
  • La banque paye directement le prestataire, et ce de façon progressive au fur et à mesure que les travaux avancent. Ainsi, vous êtes sûrs de ne pas emprunter plus que le coût de vos travaux !
  • Vous pouvez demander à ce que le début du paiement des mensualités coïncide avec votre emménagement dans le nouveau logement. Ainsi, vous n’aurez pas à payer à la fois votre loyer et vos mensualités dans le cas où vous louez en attendant de déménager dans votre propre bien.

Quand puis-je intégrer les travaux à mon prêt immobilier ?

Dès que la banque accepte votre demande de crédit immobilier, vous pouvez demander à ce que le montant des travaux soit intégré dans la somme empruntée. Vous devrez juste transmettre les devis indicatifs afin que votre banquier dispose d’une estimation du montant des travaux. Si finalement vos travaux coûtent moins cher que prévu, la banque ajustera le montant du prêt à la somme réellement dépensée.

Exemple :

Pierre présente à la banque des devis d’un prestataire estimant le montant des travaux à 27000€. Lorsque les travaux se concluent, on remarque qu’ils n’ont coûté que 22000€. Ainsi, la banque débloque 22000€ et pas les 27000€ initialement prévus.

Mais attention : un crédit immobilier ne couvre pas tous les types de travaux.

Voici un tableau qui vous permettra de savoir si les vôtres peuvent être financés par ce type de crédit :

Quelques conseils précieux pour décrocher un prêt aux conditions optimales

Combien vont coûter mes travaux et mon prêt ?

Pour vous faire une idée précise du montant de vos travaux et des différentes manières de les financer, vous pouvez recourir à un simulateur de crédit immobilier en ligne. Ces derniers estiment le montant prévisionnel des travaux en fonction des caractéristiques de votre bien immobilier. Ils permettent également de savoir si vous pouvez faire face au coût de ces travaux.

Le simulateur Pretto est l’un d’eux. Il détermine votre capacité d’emprunt ainsi que le meilleur taux auquel vous pouvez prétendre auprès de la banque. Dès la première simulation, le questionnaire inclut la possibilité de travaux, et des conseillers sont disponibles pour vous guider vers l’offre qui vous convient le mieux.

Ai-je la possibilité de mener les travaux moi-même ?

Si vous optez pour le prêt immobilier, vous ne pourrez pas faire les travaux vous-même et devrez faire appel à un professionnel. Vous ne contrôlerez pas non plus la somme prêtée : la banque se chargera de payer directement le prestataire.

Ainsi, si vous voulez vraiment faire les travaux vous-même, le prêt consommation vous conviendra mieux. Vous recevrez l’argent sur un compte dédié, et pourrez l’utiliser librement. Il vous faudra néanmoins faire parvenir à la banque des justificatifs pour motiver les dépenses.

Documents requis par la banque pour le financement de travaux

La banque demande toujours des justificatifs afin d’être certaine que l’argent emprunté est employé dans un but précis. Dans ce cas, il vous faut des devis détaillés qui justifient le montant des travaux.

  • Si vous faites appel à un artisan, assurez-vous de la qualité de ses devis car la banque ne vous donnera pas d’argent supplémentaire en cas de dépassement. Vous avez toujours la possibilité de changer de prestataire après le début des travaux, tant que les coûts restent dans l’enveloppe allouée par la banque.
  • Si vous optez pour le prêt consommation, il vous faudra également fournir les devis et factures.
  • Si vous vous orientez vers d’autres types de prêts, vous aurez peut-être à transmettre des documents supplémentaires. Par exemple, pour l’éco-prêt à taux Zéro (éco-PTZ) qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique, il faut un justificatif qui prouve que l’entreprise possède la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Conclusion

Il y a deux grands types de prêts pouvant financer vos travaux : le crédit immobilier et le crédit consommation. Le crédit immobilier est moins onéreux, mais ne couvre pas tous les types de travaux et ne vous permet pas de faire vous-même vos travaux.

Assurez-vous bien d’avoir en main les justificatifs que demande la banque au moment de contracter le prêt. Des simulateurs comme celui de Pretto sont d’une aide précieuse pour savoir si vous pouvez financer vos travaux via un crédit immobilier !

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.