Entretien de la maison : la checklist ultime

Le guide complet pour entretenir votre maison en toute sérénité

Obtenir mon prix

Que vous soyez propriétaire ou locataire, l'entretien régulier de votre maison est une nécessité. Comme dit le proverbe : "Mieux vaut prévenir que guérir". Afin d'éviter l'apparition de problèmes au sein de votre logement, nous avons dressé une liste de tâches à accomplir tout au long de l'année. L'objectif ? Vous aider à mieux vous organiser grâce à un planning complet d'entretien de la maison.

Chauffage et production d'eau chaude

Chaudière

L'entretien de la chaudière est obligatoire et doit être réalisé par un professionnel chaque année. Il est préférable de programmer l'entretien de sa chaudière plutôt au printemps ou en été. À cette période de l'année les professionnels sont moins débordés, vous obtiendrez donc plus facilement un rendez-vous. Cela permet aussi d'effectuer un contrôle après les fortes sollicitations hivernales.

Lors de la visite d'entretien annuelle, le technicien va vérifier en détail l'état de l'appareil et procéder aux opérations suivantes :

  • nettoyage de la chaudière ;
  • optimisation des réglages ;
  • évaluation des performances énergétiques et des émissions de polluants atmosphériques.

Suite à cette visite, vous recevrez sous quinzaine une attestation mentionnant les différents points contrôlés et corrigés accompagnés de conseils pratiques. Cette attestation est à conserver précieusement puisqu'elle vous servira de preuve d'entretien en cas de sinistre.

Les locataires doivent remettre une attestation d'entretien à leur propriétaire.

Notez que l'entretien de la chaudière est toujours à la charge de l'occupant (locataire ou propriétaire). Le coût de cette prestation est compris en moyenne entre 120 € et 160 € selon la société mandatée et le type d'entretien effectué. Pour ne pas avoir à sortir la somme en une fois, il est possible de souscrire un contrat annuel en optant pour un paiement mensuel.

Cheminée / poêle

Conformément à l'article L. 2213-26 du code général des collectivités territoriales, le ramonage des conduits de cheminées et poêles à bois est exigé au moins une fois par an. Toutefois, la réglementation fixée localement peut varier d'un département ou d'une commune à l'autre. Il convient alors de se référer au règlement sanitaire disponible en mairie et en préfecture.

Cette intervention doit impérativement être effectuée par un professionnel certifié par l'organisme professionnel de qualification et de classification du bâtiment (Qualibat). À l'issue de la visite, le professionnel doit vous remettre un certificat attestant son intervention. Attention, archivez bien ce document qui pourra vous être réclamé en cas d’incendie ou de dégagement de monoxyde de carbone provenant de votre cheminée.

L'occupant doit régler la prestation. Si le bien est loué, l'intervention est facturée par le propriétaire au locataire du logement. Selon votre lieu de résidence, la taille et l'encrassement du conduit, le coût d'un ramonage peut aller de 40 à 80 €. Soyez vigilant, un défaut de ramonage peut être sanctionné par une amende de troisième classe pouvant aller jusqu’à 450 euros.

Chauffe-eau à accumulation (cumulus)

Il est conseillé d’actionner le groupe de sécurité d’un chauffe-eau électrique une fois par mois. Il suffit de le maintenir quelques secondes en position vidange pour évacuer les résidus de calcaire. Il est également recommandé de remplacer le groupe de sécurité environ tous les 5 ans.

Prévoyez un détartrage de votre chauffe-eau ou cumulus par un chauffagiste au moins une fois tous les 2 ans.

En cas d'absence prolongée, pensez à mettre votre chauffe-eau hors tension pour limiter les dépenses énergétiques et prolonger la durée de vie de votre appareil.

Pour savoir si l'entretien du chauffe-eau incombe au locataire ou au propriétaire, retrouvez notre article détaillé ici.

Radiateurs

Afin de conserver un confort thermique optimal, il est important d'entretenir régulièrement ses radiateurs. Que vous disposiez d'un radiateur à eau, au gaz, en fonte ou électrique, il est essentiel de :

  • les dépoussiérer au moins 2 fois par an ;
  • purger ses radiateurs à eau chaude une fois par an au moment de remettre le chauffage en route ;
  • remplacer les robinets thermostatiques défectueux.

Pompe à chaleur

Votre logement est équipé d'une pompe à chaleur ? Sachez que depuis l'été 2020 il est obligatoire de faire contrôler sa pompe à chaleur tous les 2 ans par un plombier-chauffagiste ou un frigoriste. Suite à cette maintenance, une attestation d'entretien mentionnant les points vérifiés, les anomalies relevées et les résultats des mesures effectuées vous sera remise. Comptez en moyenne 180 € par entretien biannuel.

Entre deux visites, il est essentiel d'adopter certains gestes pour prolonger la durée de vie de votre pompe à chaleur :

  • dépoussiérer et laver les filtres à l'eau claire ;
  • nettoyer les abords de l'unité extérieure pour éviter que des détritus ne s'infiltrent dans l'appareil ;
  • recouvrir votre pompe à chaleur d'une bâche lorsque vous ne l'utilisez pas.

Aération / ventilation

Conduits d'aération / VMC

Pour conserver un système de ventilation en bon état de fonctionnement et éviter les problèmes d'humidité, voici quelques conseils à appliquer :

  • démontez et nettoyez vos bouches d'extraction avec du produit vaisselle (3 à 4 fois par an) ;
  • dépoussiérez les entrées d'air à l'aide d'un aspirateur ;
  • contrôlez une fois par an les filtres de votre VMC et remplacez-les si nécessaire ;
  • faites appel à un professionnel une fois tous les 3 ans pour effectuer un entretien complet de votre VMC.

Climatisation

Il est primordial de prendre soin de son climatiseur pour lui assurer performance et longévité. Pour éviter de devoir faire appel à un professionnel trop régulièrement, voici trois actions à mettre en place :

  1. Aspirer le dépôt sur les filtres du climatiseur ;
  2. Lavez les filtres à l'eau savonneuse ;
  3. Rincez et séchez soigneusement les filtres avant de les remettre en place.

Il est également préconisé de faire intervenir une fois par an un plombier-chauffagiste pour réaliser un entretien complet du système de climatisation. Le prix moyen d'un contrat d'entretien annuel pour un climatiseur peut osciller de 120 à 200 € par an.

Hotte aspirante

Si vous cuisinez quotidiennement, il est conseillé d'effectuer un nettoyage de la hotte une fois par mois. Pour cela, démontez les filtres métalliques et dégraissez-les avec de l'eau chaude et du produit vaisselle. Si vous avez opté pour des filtres à charbon, il est recommandé de les changer tous les 4 mois environ.

A l'intérieur de la maison

Robinetterie et sanitaires

Dans un logement, la robinetterie de votre cuisine et de votre salle de bain est quotidiennement mise à rude épreuve. Alors pour conserver une plomberie en parfait état, voici ce qu'il faut retenir :

  • retirez fréquemment les dépôts calcaires sur les robinets et la pomme de douche ;
  • remplacez les joints de la salle de bain une fois par an pour éviter les infiltrations et l'apparition de moisissures ;
  • manœuvrez régulièrement le robinet d’arrivée d’eau du réservoir des toilettes pour éviter qu'il ne se grippe ;
  • nettoyez l'intérieur du réservoir des WC pour éliminer le tartre ;
  • inspectez et nettoyez la tuyauterie pour prévenir les obstructions ;
  • retirez les cheveux accumulés dans les siphons ;
  • faites contrôler votre adoucisseur d’eau chaque année par un plombier.

Fenêtres et ouvertures

Les fenêtres et ouvertures nécessitent une attention particulière pour garantir leur bon fonctionnement et maintenir une isolation optimale tout au long de l'année. Il faut donc penser à :

  • nettoyer les volets et les fenêtres en PVC ou aluminium 2 fois dans l'année ;
  • lessiver et passer une couche de lasure sur les fenêtres et volets en bois tous les ans ;
  • procéder à un nettoyage des canaux d'écoulement d'eau des fenêtres de toit ;
  • retirer et nettoyer les filtres à air des velux régulièrement ;
  • vérifier les éléments d'articulation des fermetures et huiler les mécanismes 1 à 2 fois par an ;
  • laver et talquer les joints d'étanchéité plusieurs fois par an ;
  • aspirer et nettoyer les rails des baies coulissantes pour éliminer les déchets accumulés ;
  • repeindre les fenêtres et volets en bois tous les 5 à 10 ans.

Portes et serrures

Nettoyez les portes et les dormants au moins une fois dans l'année. Pensez aussi à huiler vos charnières de portes pour éviter les grincements.

Si vous disposez d'une porte en bois, un ponçage et une lasure tous les 2 ans sont nécessaires pour la maintenir en bon état.

Il est important de lubrifier fréquemment les serrures pour éviter toute détérioration ou blocage. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de l'huile ou un spray dégrippant.

Murs et sols

Les murs doivent être lessivés au minimum une fois par an voire plus si vous avez des enfants ou des animaux.

Il est recommandé de shampouiner les moquettes et tapis chaque année pour éliminer les poussières et raviver leur couleur.

Le parquet nécessite un entretien adapté en fonction de son type :

  • le parquet stratifié : remplacement des lames abîmées si besoin ;
  • le parquet vitrifié : passage d'un raviveur spécial pour parquets vitrifiés une à deux fois par an ;
  • le parquet ciré : cirage de toute la surface tous les 2 à 3 ans ;
  • le parquet huilé : application d'une huile pour parquet une fois dans l'année.

Cave

Dépoussiérez régulièrement votre cave et procédez à un nettoyage complet une fois par an à l'eau savonneuse (murs et sol).

Système électrique

Il est recommandé d'inspecter votre tableau électrique au moins une fois par an pour vérifier que les disjoncteurs soient bien installés. En cas de coupures de courant fréquentes, faites appel à un électricien pour faire contrôler votre installation électrique.

Sécurité

Vérifiez tous les ans l'état de vos détecteurs de fumée et extincteurs pour vous assurer qu'ils sont bien opérationnels.

A l'extérieur de la maison

Toiture

Vérifiez deux fois par an l'état de votre couverture pour vous assurer de son étanchéité. En cas d'évènement climatique, veillez également à inspecter votre toiture pour vous assurer que les tuiles sont bien en place. N'hésitez pas à contacter un couvreur si vous constatez un problème.

Gouttières

Pour éviter des écoulements d'eau le long de votre façade, il convient de vider et nettoyer les gouttières au minimum une fois par an. Cela vous permettra également de déceler d'éventuels trous nécessitant d'être réparés.

Façade

Vous êtes tenu de réaliser un ravalement de façade une fois tous les 10 ans. Toutefois, un entretien régulier vous permettra de la faire durer plus longtemps. La meilleure solution consiste à nettoyer votre façade au karcher chaque année afin d'éliminer les traces de mousse et les salissures.

Terrasse

Selon le matériau de votre terrasse, il convient d'adapter le type d'entretien à réaliser.

  • L'entretien d'une terrasse en bois : lessivez-la à l'eau et au savon à l'aide d'un balais brosse. Appliquez 1 à 2 fois par an une huile ou une lasure adaptée aux terrasses afin de raviver la couleur ;
  • l'entretien d'une terrasse en carrelage ou composite : lavez-la régulièrement à l'eau savonneuse ou appliquez des produits spécifiques si cela ne suffit pas ;
  • l'entretien d'une terrasse en béton : nettoyez-la avec un balais brosse à l'eau additionnée de bicarbonate de soude, de lessive ou de savon de Marseille râpé. Évitez le nettoyage haute pression qui a tendance à user le béton à la longue.

Boiseries

Il est essentiel d'utiliser des peintures microporeuses, fongicides et anti UV adaptées aux boiseries extérieures. Pour assurer une protection optimale du bois, il est préconisé de repeindre environ tous les 4 à 6 ans.

Fosse septique et assainissement

Afin de prévenir les fuites, les remontées d'odeurs ou les problèmes de canalisations d'une fosse septique, certaines opérations de maintenance doivent être réalisées au cours de l'année :

  • contrôler régulièrement les niveaux de la fosse par les regards ;
  • nettoyer le bac à graisse et les pré filtres tous les 6 mois ;
  • faire vidanger la fosse septique par un professionnel agréé dès que les boues atteignent 50 % ou tous les 4 ans (prestation comprise entre 150 et 300 €).

Attention à ne pas jeter n'importe quoi dans les toilettes !

Canalisations extérieures

Pour éviter tout risque de bouchon, il est conseillé de nettoyer fréquemment vos canalisations extérieures à l'aide d'un karcher et d'un furet.

Jardin

Pour profiter de votre jardin à la belle saison, il est essentiel d'en prendre soin tout au long de l'année. Voici les points importants à retenir :

  • tondre son gazon une à deux fois par mois (de mars à octobre) ;
  • arroser votre gazon durant la saison estivale en cas de fortes sécheresses ;
  • éliminer les mauvaises herbes au fur et à mesure ;
  • ramasser les feuilles à la fin de l'automne ;
  • tailler les arbres et les arbustes à la fin de l'hiver pour préparer l'arrivée du printemps.

Piscine

L'entretien d'une piscine repose sur 4 grands principes :

  1. La filtration quotidienne pour renouveler l'eau ;
  2. la désinfection via un traitement chimique ;
  3. l'équilibrage du pH qui doit se situer entre 7,2 et 7,4 ;
  4. le nettoyage du bassin et de la filtration.

Nuisibles

Pour prévenir l'apparition de nuisibles au sein de votre habitation, voici quelques règles à respecter :

  • aérer régulièrement votre logement ;
  • bloquer les entrées potentielles ;
  • entretenir le grenier (nettoyage et rangement) ;
  • nettoyer fréquemment les placards, particulièrement ceux de la cuisine ;
  • conserver les aliments après ouverture dans des boîtes hermétiques ;
  • installer ou renouveler les pièges pour lutter contre les rongeurs.

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.