Quelle différence entre blatte et cafard ?

Blattes, cafards, quelles différences et comment s’en débarrasser ? On vous dit tout !

Obtenir mon prix

Blattes, cafards, cancrelats… Tous ces nuisibles ne sont pas les bienvenus dans nos maisons. Mais existe-t-il réellement une différence entre ces insectes, ou est-ce juste un nom différent pour une même bête ? Et surtout, comment s’en débarrasser ? On vous dit tout !

Blatte, cafard : 2 termes désignant en réalité le même insecte

Peu de gens le savent, mais les blattes et les cafards sont en réalité le même insecte ! En effet, si dans la vie courante nous employons plutôt le terme cafard — qui a d’ailleurs une connotation négative, même quand il désigne autre chose que l’insecte — la véritable appellation est bien blatte.

Le terme coquerelle est majoritairement utilisé par les Québécois, mais désigne également une blatte.

Une blatte ou un cafard

Une blatte ou un cafard - Photo by Mart Production on Pexels

On distingue d’ailleurs trois grands types de blattes :

  1. La blatte germanique ;
  2. La blatte américaine ;
  3. La blatte orientale.

Ces trois espèces se ressemblent fortement, et ne dépassent jamais 3 cm. Leur couleur peut varier du jaune au noir, et toutes possèdent de longues antennes ainsi que d’une paire d’ailes, même si les blattes se déplacent le plus souvent en marchant.

Si la majorité des espèces de cafards vivent dans des milieux tropicaux et en extérieur, il arrive d’en trouver dans nos logements en France. Ceux-ci sont de véritables nuisibles, contrairement à ceux vivant dans nos jardins, qui sont totalement inoffensifs et même très utiles à la biodiversité.

Un nuisible coriace qui aime nos maisons

Les cafards sont des nuisibles coriaces, qui se reproduisent rapidement : une femelle peut pondre entre 15 et 30 œufs en quelques semaines à peine. Même sans nourriture, une blatte peut survivre plusieurs semaines et continuer à se reproduire.

De plus, grâce à la forme ovale de leur corps et leurs pattes épineuses, les cafards se déplacent très rapidement et peuvent se faufiler dans la moindre fissure de nos maisons. Une invasion est donc vite arrivée !

S’ils ne sont techniquement pas dangereux pour l’Homme puisqu’ils ne mordent et ne piquent pas, leur présence reste tout de même indésirable. En plus de dégager une odeur nauséabonde, leurs excréments peuvent également contaminer notre nourriture avec des microbes et bactéries diverses.

Un cafard transmet rarement des maladies, cependant des réactions allergiques respiratoires ont été constatées chez l’humain après ingestion de nourriture contaminée.

Que faire en cas d’infestation de blattes ou de cafard ?

Pour éliminer cafards et blattes, vous devez réagir rapidement et surtout casser leur cycle de reproduction pour éviter qu’ils ne reviennent plus tard.

La première étape est de nettoyer votre logement de fond en comble, et principalement les endroits humides, chauds et sombres :

  • La salle de bain ;
  • La cuisine ;
  • La buanderie et la chaufferie ;
  • Les meubles sous les éviers ;
  • Les placards avec canalisations ;
  • Les poubelles ;
  • Derrière les appareils électroménagers : cafetière, bouilloire, réfrigérateur, etc.

Vous pouvez ensuite pulvériser un insecticide naturel, ou poser des pièges à cafards dans des endroits stratégiques.

La solution la plus efficace reste toutefois de faire appel à un professionnel de la désinsectisation, qui dispose du matériel adapté et saura comment agir rapidement.

En cas d’invasion dans un immeuble collectif, il est impératif de prévenir le syndic de copropriété pour traiter l’ensemble des logements !

Luko vous aide à faire face aux petites bêtes

Chez Luko, on sait que faire face à une invasion d’insectes n’est jamais plaisant. Que ce soit des blattes ou même des puces de parquet, leur éradication est souvent pénible et coûteuse !

Si vous êtes assuré Luko, en formule Esprit en paix, votre contrat comprend automatiquement les garanties suivantes :

  • La prise en charge de l’intervention d’un professionnel jusqu’à 300 € ;
  • Votre relogement si le logement est temporairement inhabitable suite au traitement insecticide.

Bonne nouvelle, ces garanties fonctionnent également en cas de nid de guêpes ou de nid de frelons sur votre propriété !

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.