10 astuces pour un déménagement écologique et responsable

Tous nos conseils pour un déménagement plus respectueux de la planète !

Obtenir mon prix

Entre les cartons à faire, le camion à louer et les différentes démarches administratives, déménager n’est pas toujours une partie de plaisir et l’écologie n’est pas forcément une priorité dans ces moments ! Un déménagement s’accompagne souvent d’une montagne de plastique, papier bulle et autres déchets qu’il est pourtant possible d’éviter. Voici toutes nos astuces pour déménager de façon plus écologique et responsable.

1 — Faire le tri : l’étape indispensable

Avant même de commencer à faire vos cartons, il est indispensable de faire un état des lieux des objets et meubles que vous possédez pour les trier : cela vous permettra d’y voir plus clair, et d’avoir moins d’affaires à mettre en carton et à transporter.

Mettez de côté tout ce que vous êtes certain de garder et de réutiliser dans votre nouveau logement : meubles en bon état, électroménager, déco, etc. Puis, triez les objets dont vous souhaitez vous débarrasser, soit parce qu’ils ne sont plus en bon état ou tout simplement parce qu’ils ne vous plaisent plus. Pour autant, pas question de tout jeter à la poubelle !

Pour tout ce qui est meubles et appareils électroménagers, vous pouvez les vendre sur les différents sites de petites annonces entre particuliers. Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de gérer des ventes pendant votre déménagement, vous pouvez les déposer au Secours Populaire, à Emmaüs ou dans une ressourcerie. Vos objets seront alors remis en état ou réparés si besoin, et seront revendus à moindre coût.

Si vous n’êtes pas véhiculé, ou si les objets à déposer sont trop volumineux, certaines associations peuvent venir directement les récupérer chez vous !

Une autre solution vertueuse, c’est le don ! De nombreux groupes Facebook, applications et sites web — comme Geev par exemple ou Donnons.org — vous permettent de poster des annonces de dons d’objets, à venir chercher chez vous.

Pour vos vêtements en bon état, pensez à les vendre sur Vinted ou à organiser un vide dressing par exemple, ou à les donner à des associations. Concernant les textiles en mauvais état, ne pouvant plus être utilisés (draps troués, vêtements tachés, etc.), pensez aux bornes Le Relais pour les recycler !

En dernier lieu, si vous souhaitez vous débarrasser d’objets hors d’usages et non réparables, rendez-vous à la déchetterie de votre commune.

2 — L’upcycling : transformer plutôt que jeter

Vous avez des meubles en bon état, mais qui ne sont plus forcément à votre goût ? Pensez à les customiser plutôt que les jeter ou les donner ! Avec une ponceuse, un peu de peinture et de l’huile de coude, vous pouvez redonner une nouvelle jeunesse à votre armoire ou votre table de nuit par exemple.

Les réseaux sociaux comme Pinterest et Instagram sont une mine d’or si vous souhaitez rénover vos meubles : de nombreux comptes vous fournissent des tutos, inspirations et autres astuces pratiques pour obtenir des meubles uniques à partir de ceux que vous possédez déjà.

En plus de vous éviter l’achat d’un meuble neuf, et donc d’engendrer de nombreux cartons, emballages plastiques et polystyrènes (ainsi que des heures de montage, pas toujours sympathique), l’upcycling vous donne la satisfaction d’avoir transformé vos meubles vous-même !

3 — Récupérer des cartons ou contenants réutilisables

Le nerf de la guerre dans un déménagement, c’est bien évidemment les cartons. Alors, avant de vous précipiter en magasin de bricolage pour en acheter des neufs, ouvrez vos placards : vous possédez certainement déjà des cartons, caisses ou valises que vous pouvez réutiliser.

Petite astuce pour vos vêtements : laissez-les sur leurs cintres et placez-les dans de grands sacs (cabas, sacs poubelles, etc.). Il ne vous restera plus qu’à les accrocher directement dans votre penderie en arrivant dans votre nouveau logement !

Si vous n’avez rien chez vous, faites le tour des magasins de votre quartier pour trouver des cartons gratuits. Les pharmaciens, libraires et autres commerçants reçoivent leurs stocks dans de grands cartons dont ils doivent ensuite se débarrasser : ils seront certainement ravis de vous les donner !

Et pour les fermer, évitez de faire 4 fois le tour de chaque carton : utilisez le scotch avec parcimonie et choisissez-en un à base de papier plutôt que de plastique. Tout aussi résistant, il se recycle bien mieux.

En dernier recours, plutôt que d’acheter des cartons neufs, pensez à la location de bacs de déménagement réutilisables en faisant appel à des entreprises spécialisées comme Klotobox en Île-de-France ou Bac-Eco pour les Nantais.

Une fois votre déménagement terminé, n'oubliez pas de donner vos cartons encore en bon état : ils pourront aider quelqu’un d’autre à déménager une nouvelle fois !

4 — Oublier le papier bulle pour emballer ses objets

Ah, le papier bulle… Qui n’a pas passé des heures à l’éclater quand il était enfant ? Aussi pratique (et amusant !) qu’il soit pour un déménagement, il est très loin d’être écologique. Ce type de plastique se recycle très mal, et finit donc souvent incinéré. Vu sa durée de vie, c’est un peu dommage non ?

Pour réduire l’empreinte carbone de votre déménagement, exit donc le papier bulle ! À la place, calez vos affaires avec du journal ou des papiers déjà utilisés. Pour vos objets les plus fragiles, comme la vaisselle et la déco, utilisez vos torchons, draps et serviettes de bain, bien plus efficaces et plus écolos que le plastique.

Pour protéger vos verres, emmitouflez-les dans vos paires de chaussettes : chez Luko, on est fans de cette astuce !

5 — Choisir un transporteur spécialisé dans les déménagements écologiques

Pour réduire l’empreinte carbone de votre déménagement, tournez-vous vers un déménageur professionnel aux pratiques responsables. Vous pouvez également choisir de déménager seul, et de louer un véhicule électrique ou hybride, ou roulant avec du biocarburant pour limiter la pollution engendrée par votre déménagement !

De nombreuses compagnies de déménagement proposent également de profiter du trajet retour — qui se fait donc normalement à vide — de leurs camions jusqu’à leurs entrepôts. Vous bénéficiez d’un tarif réduit, et vous rentabilisez un trajet qui sera fait dans tous les cas.

6 — Partager son camion de déménagement pour réduire les coûts

Faire appel à un camion de déménagement a un coût, autant financier qu’écologique. Pour réduire vos frais, mais également pour limiter les émissions de CO2 sur les routes, pensez aux déménagements groupés, ou codéménagement !

Le principe est simple, à l’image du covoiturage classique : vous partagez un camion avec une ou plusieurs autres familles souhaitant déménager dans la même région que vous. Les trajets sont optimisés de bout en bout, moins de camions circulent sur les routes et vos frais sont moins élevés.

Attention toutefois, car cette solution nécessite beaucoup d’organisation, et surtout d’être flexible quant à vos dates de déménagement / emménagement !

7 — Le fret : la solution idéale pour les déménagements longue distance

Si vous déménagez à l’autre bout de la France, il existe une solution encore plus écologique que les camions de déménagement partagés : le train ! Pas de panique cependant, nous n’allons pas vous demander de transporter tous vos cartons en TGV pour traverser le pays.

Dans les faits, déménager avec un transport par fret est assez simple : un camion vient chez vous récupérer toutes vos affaires, qui seront placées dans des caisses pouvant supporter un poids de plusieurs tonnes, et les emmène à la gare.

Vos caisses seront placées sur un train affrété au transport de marchandises, et arriveront dans votre nouvelle ville en général le lendemain. Dès leur arrivée, un camion récupère vos affaires et les transporte jusqu’à votre domicile.

Le train est non seulement plus écologique que le camion de déménagement pour les très longues distances, mais également plus économique puisqu’il n’y a pas de frais d’essence ou de péages à régler !

8 — Déménager à vélo, c’est possible !

Si vous déménagez dans la même ville, il n’est peut-être pas utile de louer un camion : vous pouvez certainement vous arranger avec vos proches pour qu’ils vous aident à transporter vos affaires.

Cependant, pour éviter les aller-retour en voiture, vous pouvez tout à fait déménager… en vélo ! Et oui, de plus en plus de compagnies se lancent dans les déménagements à vélo et vous proposent de transporter vos affaires de votre ancien logement jusqu’au nouveau, à l’aide de vélos électriques et de remorques. Meubles, cartons, électroménagers : tout est possible !

En plus d’être plus écologique (niveau émission carbone, on est tout de même proche de zéro), c’est également moins cher : tout le monde est gagnant, et vous n’avez même pas besoin de réserver une place de parking !

À l’heure actuelle, ce type de service est uniquement présent dans les grandes villes comme Paris, Bordeaux, Rennes ou Marseille, mais le déménagement à vélo devrait rapidement se démocratiser partout en France.

9 — Meubler son nouveau logement : vive la seconde main

Emménager dans un nouveau logement est souvent l’occasion de renouveler sa décoration, ses meubles ou ses appareils électroménagers. Si vous passez d’un logement meublé à un logement vide, vous partez même de zéro !

Avant de courir chez un célèbre fabricant de meubles Suédois, prenez d’abord le temps de faire une liste des objets dont vous avez besoin, et partagez-la à votre entourage. Votre grand-mère a peut-être de la vaisselle en trop à vous donner, et vos amis seront sûrement heureux de vous donner leur ancien canapé par exemple !

Les ressourceries, Emmaüs ou sites de petites annonces regorgent également de vaisselle, petite déco, gros meubles et appareils électroniques en parfait état, qui n’attendent que vous.

Si acheter de seconde main nécessite plus de temps et d’organisation qu’un simple aller-retour dans un centre commercial, participer au réemploi et à l’économie circulaire n’a pas de prix, et vous permet même de faire des économies !

10 — Souscrire une offre d’électricité verte

En parallèle de votre déménagement, vous devez vous acquitter de certaines démarches administratives incontournables, comme résilier votre assurance habitation, faire votre changement d’adresse auprès de différents organismes, ouvrir un compteur d’eau ou encore souscrire un nouveau contrat d’électricité pour votre futur logement.

Pour cette dernière étape, pourquoi ne pas choisir un fournisseur d’électricité vraiment vert et soutenir la production d’énergies renouvelables ? Pour vous guider dans votre choix et ne pas tomber dans le piège du greenwashing de certaines compagnies, nous vous conseillons le guide comparatif de Greenpeace qui classe les fournisseurs d’électricité du plus au moins vertueux.

Contrairement aux idées reçues, changer de fournisseur d’électricité se fait en quelques minutes, et les énergies renouvelables ne coûtent pas plus cher !

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.