Coronavirus & télétravail : 3 astuces pour être bien chez soi pendant la quarantaine

Vous êtes assigné à domicile ? Suivez le guide pour bien gérer cette période de télétravail.

Obtenir mon prix

Après les grèves des transports, le coronavirus : l'actualité a rarement été aussi propice au télétravail que ces derniers mois. Pour ceux qui peuvent faire du télétravail, votre entreprise vous a probablement déjà renvoyé chez vous. Pour les autres, les mesures de confinement risquent d'assigner beaucoup de travailleurs à domicile. Si ce mode de fonctionnement est plutôt monnaie courante dans la "startup nation", ce n'est pas une évidence pour la majorité des Français.

Alors, comment être bien quand on doit travailler depuis chez soi ?

Chez Luko, l'assurance habitation nouvelle génération, nous encourageons nos employés à travailler depuis chez eux. Certains sont même basés à Lyon, Londres ou San Francisco à temps complet ! Du coup, on s'est dit qu'on allait partager avec vous nos astuces pour que cette période se déroule au mieux. Parce qu'en étant à la fois au bureau et à la maison, le télétravail peut être un moyen de combiner le meilleur des deux mondes.

Petite info pratico-pratique : les assurés Luko amenés à travailler depuis chez eux sont couverts et peuvent télécharger une attestation de télétravail.

En effet, si votre employeur vous demande une attestation comme quoi vous êtes bien couvert pendant le télétravail, le document est à demander à votre assurance habitation. Chez Luko, vous pouvez obtenir l'attestation télétravail en 2 clics (et c'est gratuit). Si vous n'êtes pas assuré Luko,découvrez votre prix et vos garanties pour votre foyer en 2 minutes.

Astuce n°1 : être aussi bien installé chez soi qu'au bureau

Travailler depuis son canapé ? Mauvaise idée !

Oui, c'est tentant. Vous regardez votre canapé du coin de l'oeil en vous disant qu'après tout, ça vous arrive bien de traiter vos mails perso le week-end sur ce même canapé. Alors, pourquoi pas les mails pro ? Même s'il existe des exceptions à la règle, sachez que perturber subitement votre posture habituelle de travail risque fort de vous distraire. Donc évitez le canapé, le lit, le pouf (sauf si c'est déjà votre manière habituelle d'être installé au bureau).

Bonne pratique : reproduire son espace de travail à la maison 

Dans l'idéal, avoir une pièce dédiée au travail permet de bien diviser les espaces de vie et de travail. Bien sûr, ce n'est pas toujours possible mais à défaut de disposer d'un bureau, notre conseil est de répliquer au mieux votre espace de travail habituel. Ayez une table dégagée, des prises à portée de main pour brancher vos appareils, de quoi écrire si vous en avez besoin...

Se lever pour aller chercher quelque chose, même si cela ne vous prend que quelques instants, est déjà une distraction ! Il vous faudra entre 1 et 3 minutes pour vous re-concentrer. Alors préparez tout en amont pour avoir votre véritable petit espace "bureau" chez vous, le plus proche possible de celui dont vous avez l'habitude.

Astuce n°2 : suivre une routine qui encadre ses journées

Rester en pyjama toute la journée ? Bonne idée pour déprimer

Vous n'avez pas besoin de sortir, prendre les transports en commun et être en face de vos collègues toute la journée... du coup, pourquoi prendre la peine de s'habiller ? On ne va pas se mentir, rester en pyjama risque fort de vous donner l'impression d'être un dimanche matin. Pas le top pour la productivité, donc.

Bonne pratique : garder ses habitudes quotidiennes

Le mieux, c'est encore de ne rien changer à votre routine. Vous aviez l'habitude de prendre un café, puis une douche avant de vous habiller pour partir travailler ? Continuez ! Conserver votre rythme matinal vous aidera à vous mettre dans de bonnes dispositions pour attaquer la journée avec un bon état d'esprit.

⚠Important : garder vos habitudes vaut aussi pour vos activités quotidiennes après votre journée de travail. Si vous faisiez une séance de yoga en rentrant chez vous chaque lundi soir, aucune raison d'arrêter. Mieux : avoir des "rendez-vous" pour des activités le soir vous aidera à vous fixer des horaires, et à préserver votre équilibre vie pro-vie perso.

Astuce n°3 : socialiser, malgré le coronavirus

Passer 1h au téléphone avec Maman/Papy Claude/Tonton Robert ? Bon courage pour raccrocher

Il est vrai que les proches ne vous aident pas forcément à bien gérer cette période de télétravail imposé. Entre ceux qui pensent que vous êtes dispo pour un petit coup de fil impromptu et ceux qui vous proposent des activités en pleine journée, tout est bon pour vous interrompre. A vous de bien leur faire comprendre que vous avez beau être à la maison, c'est une journée de travail comme une autre ! Expliquez clairement que vous ne souhaitez pas être dérangé car vous travaillez.

Bonne pratique : converser avec ses collègues et avec la boulangère

Pas de panique : vous n'allez pas non plus couper les ponts avec vos proches en plus de ne pas voir vos collègues de la journée.

Si tout votre bureau est en télétravail, commencez par organiser des réunions en visioconférence pour conserver du lien social, et proposez des petits moments informels (une pause café à plusieurs devant son écran peut redonner du peps et une dynamique d'équipe). Du reste, il est recommandé de sortir le moins possible mais aérez-vous un peu malgré tout chaque jour, en privilégiant les endroits spacieux et les heures creuses. Aller chercher un croissant ou un paquet de pâtes (s'il en reste encore) en pleine journée pourrait bien sauver votre santé mentale.

Vous l'aurez compris, l'essentiel reste donc de se donner un cadre qui réplique au mieux la vie et l'espace du bureau chez vous.

Tout en prenant soin de bien distinguer votre temps dédié au pro du temps dédié au perso.

Chez Luko cela fonctionne plutôt bien, alors n'hésitez pas à venir nous parler sur le tchat pour des conseils ou retour d'expérience sur le télétravail.

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.