Comment assurer son garage ou son parking ?

Garage, box, place de parking : quelle assurance souscrire pour protéger son bien ?

Obtenir mon prix

Lorsque l’on achète ou que l’on loue un logement, avoir un garage est toujours appréciable, qu’il soit situé à la même adresse ou non. Faut-il obligatoirement assurer son garage ou sa place de parking ? Quelle prise en charge en cas de sinistre ? On fait le point sur les règles à respecter concernant l’assurance garage.

Locataire, propriétaire : quelles obligations en matière d’assurance ?

L'assurance habitation est obligatoire pour les locataires : le logement doit au minimum être couvert avec une garantie couvrant les risques locatifs (incendies, explosions et dégâts des eaux).

Pour les garages en revanche, l'obligation d'assurance est moindre : seule la garantie responsabilité civile est obligatoire, afin de couvrir les dommages causés à un tiers.

Dans la majorité des cas, l’assurance habitation locataire couvre déjà le garage ou la place de parking reliée au logement assuré. Pour plus de sérénité, déclarez toujours votre garage à votre assureur afin que les garanties de votre contrat soient étendues si nécessaire.

Il en est de même pour les propriétaires d'un logement situé en copropriété : une assurance habitation comprenant au minimum la garantie responsabilité civile est obligatoire, que ce soit pour le logement en lui-même ou pour ses dépendances.

En revanche, pour les propriétaires d’une maison individuelle, il n’est pas obligatoire d’assurer son garage ou même son logement. Cependant, ne pas souscrire d’assurance habitation est risqué !

En cas de sinistre originaire du garage, comme un incendie ou un dégât des eaux, vous êtes responsable des dommages causés à autrui, que ce soit un voisin ou tout autre tiers. Sans assurance pour votre garage, vous devrez donc rembourser vous-mêmes les dégâts !

Souscrire une assurance multirisque habitation en tant que propriétaire est donc une solution idéale pour couvrir à la fois son logement, ses biens personnels et son garage.

Chez Luko, votre garage, en tant que dépendance à usage privé, est couvert au même titre que votre remise, réserve, cave, débarras, buanderie, etc.

Garage situé à la même adresse que votre logement

Lorsque votre garage ou votre place de parking sont situés à la même adresse que votre logement — que ce soit une maison ou un appartement —, ils sont généralement couverts par votre assurance habitation en tant que dépendance.

Votre garage bénéficiera donc des mêmes garanties et niveaux d’indemnisation que le reste de votre logement ! Attention cependant, il est toujours recommandé d’indiquer à votre assurance la présence de ce garage lorsque vous effectuez un devis assurance habitation, même si la couverture de ce dernier est généralement automatique.

N’oubliez pas non plus de consulter les Conditions Générales de votre contrat, ainsi que les limites et exclusions de garanties appliquées aux dépendances.

Garage situé à une adresse différente

Généralement, les garages, box ou places de parkings situés à une adresse différente de votre logement ne sont pas couverts par votre assurance habitation.

En effet, au-delà d’une certaine distance par rapport au logement, les assureurs n’incluent pas les garages et autres dépendances dans les contrats d’assurance habitation.

La solution pour être couvert en cas de sinistre : souscrire une assurance dédiée. Vous pouvez vous rapprocher de votre assureur habitation et ainsi négocier un tarif attractif puisque vous détenez déjà un contrat au sein de sa compagnie.

Assurer un garage seul

Si votre garage est trop éloigné de votre logement pour être couvert par votre assurance habitation, ou si vous détenez un garage ou une place de parking sans pour autant avoir de logement relié, il est possible de souscrire une assurance dédiée.

Cette assurance, à l’image d’une assurance habitation classique, couvrira votre garage ou votre parking en cas de sinistre. Il est possible de ne souscrire qu’une assurance basique — couvrant uniquement votre responsabilité civile par exemple — mais également une assurance plus complète comprenant des garanties supplémentaires : incendies, dégâts des eaux, vol, etc.

Vous souhaitez mettre votre garage en location

Si vous possédez une place de parking ou un garage qui n’est pas relié à un logement, vous pouvez tout à fait le proposer à la location. S’il n’est pas obligatoire de rédiger un contrat de location, nous ne pouvons que vous recommander de le faire ! En cas de sinistre ou de désaccord, vous serez ainsi couvert.

N’oubliez pas d’y inclure les éléments suivants :

  • La durée de la location : si elle est à durée indéterminée, chaque partie pourra mettre fin à la location à tout moment, sans avoir à se justifier ;
  • La durée et les modalités du préavis ;
  • Le montant du loyer ;
  • Le montant du dépôt de garantie ;
  • Une description précise du bien : garage, box ou place de parking, emplacement, superficie, etc.

Quid de la sous-location ?

Si vous êtes locataire et que vous n’utilisez pas votre garage, box, ou place de parking, il est possible de le sous-louer. Il est cependant obligatoire d’en informer votre propriétaire, car ce dernier doit vous donner son accord écrit.

De plus, vous ne pouvez pas faire de bénéfices en sous-louant votre emplacement à un prix plus élevé que ce que vous le payez, et la sous-location ne doit pas continuer après la fin de votre bail.

Le cas du parking collectif situé en copropriété

Si vous logez dans un appartement, il n’est pas rare que votre immeuble dispose de garages sous-terrain ou de places de parking réservées à ses habitants. Ce type de parking collectif avec des places non nominatives est généralement couvert par l’assurance copropriété — ou assurance multirisque immeuble (MRI) — car considéré comme appartenant aux parties communes, au même titre que les cages d’escaliers, les couloirs ou les ascenseurs par exemple.

Attention, il convient cependant de bien relire le règlement de copropriété de l’immeuble ou de se rapprocher de son syndic pour s’assurer que le garage est bien couvert par l’assurance de la copro ! Si ce n’est pas le cas, contactez votre assureur pour demander une extension de garantie de votre assurance habitation.

Les événements couverts par l’assurance

Que ce soit en souscrivant une assurance dédiée ou en demandant une extension de garantie de votre assurance habitation, plusieurs garanties peuvent couvrir votre garage.

Il est tout d’abord possible de ne choisir qu’une garantie responsabilité civile : vous serez ainsi couvert, mais uniquement en cas de dommages causés par votre garage à vos voisins ou à un tiers.

Reprenons l’exemple d’un incendie se déclenchant dans votre garage et se propageant à la maison de vos voisins : les dommages causés à ces derniers seront pris en charge par votre assurance responsabilité civile, mais pas la destruction de votre garage !

Si vous souhaitez être indemnisé en cas de dommages subis par votre garage en lui-même ainsi qu’en cas de détérioration des biens stockés à l’intérieur, vous avez tout intérêt à choisir une assurance plus étendue, en souscrivant aux garanties suivantes :

  • Incendies et explosions ;
  • Dégâts des eaux et gel ;
  • Catastrophes naturelles ;
  • Catastrophes technologiques ;
  • Vandalisme et vol des objets stockés.

Le vol de votre véhicule n’est pas pris en charge par l’assurance garage : vérifiez donc bien que votre assurance auto comporte une garantie vol si vous souhaitez être couvert !

Limites et exclusions

Comme toutes les assurances, l’assurance garage comporte des exclusions et limites de garanties. Ces exclusions sont propres à chaque assureur : attention donc à bien lire les Conditions Générales de votre contrat !

Les trois principales limites de l’assurance garage sont :

  • La distance du garage par rapport au logement ;
  • La superficie maximum de ce garage ;
  • Le vol des objets de valeur entreposé dans votre garage.

Chez Luko, nous assurons votre garage jusqu’à 150 m² pour les maisons et les résidences secondaires et 30 m² pour les appartements et pour l'assurance propriétaire non-occupant. Concernant la distance, nous couvrons les garages situés à moins de 1 km de votre maison, ou 5 km si vous êtes en appartement.

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.