L'assurance dommage aux biens

L'assurance dommage aux biens : définition

Obtenir mon prix

Qu'est-ce que l'assurance dommage aux biens ?

L’assurance dommages aux biens, ou DAB est une branche de l’assurance, destinée à couvrir les dégâts matériels. On entend par dommage, toute détérioration, destruction ou perte d’un bien matériel. L'assurance Dommages aux Biens peut couvrir à la fois les biens mobiliers et immobiliers et votre responsabilité (Responsabilité civile, dommages matériels et corporels causés aux tiers…).

Dans quels contrats d'assurance la trouve-t-on ?

C’est donc une garantie assez large et qui peut être présente dans plusieurs types de contrats :

  • Les contrats multirisques habitation. Nous reviendrons plus longuement dessus dans la suite de cet article.
  • Les contrats auto au travers de la garantie incendie, vol etc.
  • Les contrats pro / d’entreprises afin d’assurer les locaux, le matériel et les marchandises.

Attention toutefois lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance car cette garantie n’est pas automatiquement présente dans tous les contrats. Il est possible qu’elle vous soit proposée sous la forme d’une option supplémentaire à choisir. Dans les contrats d’assurance multirisque habitation, cette garantie est présente et elle peut être enrichie par l’ajout d’options.

Que couvre cette garantie ?

La garantie dommage aux biens couvre tous les biens mobiliers, high-tech, électroménagers, etc. et également les dégâts immobiliers (toits, murs, etc.)

Cependant, le remboursement de ces dommages ne peut être déclenchée que dans les cas figurant au contrat. Pensez à bien vous renseignez sur les exclusions et plafonds de garantie. En effet, en cas de détérioration accidentelle ou de négligence, commise par vous-même ou une personne vivant au domicile, vous n’aurez alors pas le droit à une indemnisation.

La plupart du temps, chez Luko inclus, les sinistres sont pris en charge suite :

  • à un vol avec effraction ;
  • aux catastrophes naturelles;
  • aux tempêtes, la grêle, la neige ;
  • aux incendies et explosions ;
  • aux dégâts des eaux ;
  • aux bris de glace ;
  • aux catastrophes technologiques et actes de terrorisme.

Restez attentif à toutes les exclusions de garantie contenues dans votre contrat. Par exemple en cas de détérioration accidentelle ou de négligence, commise par une personne vivant sous votre toit, vous n’aurez alors plus droit à une indemnisation. C’est également le cas d’un vol sans effraction ni agression. Plus généralement, toute suspicion de négligence de votre part ou de la part d’une personne résidant à votre domicile, bloquera votre droit à indemnisation.

Comment estimer la valeur de ses biens ?

Nous l’avons vu, le montant d’indemnisation est plafonné. Afin de définir au mieux le potentiel montant de remboursement en cas de perte total des biens, l’assureur vous demandera au moment de la souscription d’estimer la valeur de vos biens personnels. Généralement, les contrats d’habitation classiques proposent un montant forfaitaire

Ainsi, si vous avez beaucoup d’objets de valeur ou de luxe, ces derniers doivent être déclarés à leur juste valeur. Néanmoins, plus la valeur des biens à assurer est élevée, plus la prime d’assurance le sera également.

À noter : chez Luko, les objets de moins de 2 ans sont remboursés à neuf (extension en option).

Pour les parties immobilières, les plafonds de garantie sont généralement déterminés par les assureurs en fonction des forfaits moyens.

Dans le cas d’une assurance dommage aux biens professionnelle, il faudra là aussi estimer la valeur du mobilier, des biens informatiques et de la marchandise stockée.

Quand et comment l'activer ?

Si vous êtes victime d’un des sinistres cités ci-dessus, vous pouvez alors déclencher votre assurance habitation et obtenir une indemnisation au titre des dommages causés à vos biens personnels.

Pour cela il est primordial de déclarer le sinistre sous 5 jours ouvrés à partir de la date de découverte du sinistre. Vous pouvez, pour ce faire contacter votre assureur par courrier recommandé avec accusé de réception ou bien en ligne. Attention toutefois, ce délai est ramené à 2 jours ouvrés en cas de vol.

Pour obtenir le remboursement de tout ce qui est objet de valeur (électroménager, bijoux, objets d’art, high-tech, meubles de designer etc.), pensez à bien garder vos factures et tickets de caisse. En effet, l’assureur ne remboursera ces derniers qu’à leur valeur réelle et requerra la présentation d’une preuve d’achat. En l’absence d’un tel document, aucune indemnisation ne pourra vous être proposée.

Dans le cadre d’une réparation (d’un toit, d’un mur, ou d’un bien électroménager par exemple), le devis et / ou la facture doivent être conservés et présentés à l’assureur.

Pensez également à prendre des photos de votre bien avant survenance du sinistre. Ils pourront être utile à l’assureur en l’absence de preuves plus concrètes.

Si les dégâts estimés sont vraiment importants (lorsqu’ils touchent à l’immobilier généralement), l’assureur pourra mandater un expert en assurance dont le rôle sera de déterminer le coût des dégâts causés et donc le montant de l’indemnisation.

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.