5 astuces pour adopter le Zéro Déchet à la maison

Un bon déchet, c'est un déchet que l'on ne produit pas. Découvrez des astuces simples pour réduire efficacement le volume de vos déchets.

S'assurer de façon responsable avec Luko

Réduisons nos déchets, ça déborde

326 millions de tonnes. C’est la quantité de déchets générés en France en 2017, selon la dernière étude de l’Ademe (Agence de la transition écologique). Parmi ces déchets, 568 kilos sont jetés par les ménages. Il s’agit de nous, de vous et de déchets du quotidien qui peuvent pourtant être évités avec quelques astuces Zéro Déchet.

Le reste - et le principal - de ces déchets proviennent des entreprises. 700 kilos par habitant sont imputables aux entreprises et 3 400 kilos par habitant sont imputables au domaine de la construction.

Pour une maison Zéro Déchet, il est donc important de savoir gérer ses propres déchets et cela passe souvent par une consommation différente. Voici 5 astuces pour tendre vers le Zéro Déchet.

1. Adopter le Stop Pub

Ce geste est loin d’être anodin. Étiqueter sa boîte aux lettres d’une vignette « STOP PUB » permettrait d’éviter 15 kilos de déchets par personne et par an selon le gouvernement. Etant donné la facilité de ce geste, qu’attendons-nous pour utiliser cet autocollant ?

Cela permet également de faire pression sur les entreprises recourant à outrance au courrier, d’autant plus que ces publicités ont une durée de vie très courte.

2. Composter ses biodéchets

Les déchets alimentaires représentent un tiers des déchets ménagers. Ces déchets sont souvent organiques : les restes de préparations (marc de café, épluchures, coquilles d'œuf, etc.), les restes de repas non finis, les denrées alimentaires périmées sans leur emballage, etc.

C’est pourquoi pour tendre vers une maison Zéro Déchet, le compost est un élément essentiel qui vous permettra de jeter vos déchets organiques. La suite dépend de vous : vous pouvez utiliser du compost pour créer du terreau fertile en le mélangeant à de la terre ou le jeter dans une poubelle à compost publique. De plus en plus de communes en installent.

3. Acheter en vrac pour limiter les emballages

Les emballages représentent également un tiers des déchets ménagers. Lorsque l’on fait les courses, on achète par exemple 3 paquets de pâtes d’1 kg dans des emballages individuels. L’achat en vrac est l’une des solutions à la réduction de ces emballages puisqu’il vous permet d’acheter 3 kg de pâtes dans un sac en tissu ou en kraft recyclable et donc d’éliminer l’emballage plastique.

La bonne nouvelle, c’est que l’achat de produits en vrac connaît un réel essor, notamment en ligne. Sur le magasin bio en ligne La Fourche par exemple, plus de 80 produits sont disponibles en vrac et livrés à la maison dans des sachets en papier kraft, réutilisables ou bien recyclables. Nous ne pouvons que vous encourager à favoriser ce mode de consommation qui permet d’éviter les emballages plastiques.

Acheter des produits en vrac et composter ses biodéchets permet de travailler sur les deux tiers de la source des déchets ménagers. De quoi réduire considérablement la taille de sa poubelle tous les mois.

4. Privilégier l'achat de seconde main

La majeure partie des déchets reste générée par les entreprises. Pour lutter pour un monde Zéro Déchet, votez avec votre portefeuille pour une économie plus circulaire. 

De nombreux objets et notamment les vêtements sont parfois jetés alors qu’ils peuvent encore servir. Nombreuses sont les entreprises et initiatives qui permettent la valorisation de la seconde main. Mode d’occasion, informatique, électroménager, mobilier, etc. Favorisez la réutilisation des ressources en achetant d’occasion.

5. Préférez les objets réutilisables à ceux jetables

Et pour finir, soyez attentifs aux objets jetables du quotidien. On ne se rend plus toujours compte de l’omniprésence des objets jetables : pailles, tasses à café, couverts, essuie-tout, bouteilles en plastique, etc. Essayez de faire attention à ces objets que vous utilisez par habitude. Equipez-vous et votre maison d’un kit zéro déchet : achetez un beau mug à transporter, munissez-vous d’un tote-bag pour les courses, glissez une gourde dans votre sac, optez pour l’essuie-tout lavable, etc.

Veillez toutefois à ne pas tomber dans l’effet de mode : ces objets génèrent moins de déchets à condition de ne pas les multiplier.

Pour aller au-delà de ces quelques astuces, nous vous invitons à réfléchir vos choix Zéro Déchet selon la règle des cinq R

  1. Refuser : ce qui n’est pas essentiel ;
  2. Réduire : consommer moins de biens ;
  3. Réutiliser : en réparant et donnant une seconde vie aux objets ;
  4. Rendre à la terre : en compostant les biodéchets ;
  5. Recycler : en dernier recours.

Cet article a été confectionné avec beaucoup de soin et d’attention par nos experts afin de vous offrir un éclairage sur le monde de l’assurance. Néanmoins, celui-ci n’a pas vocation à se soustraire aux conseils de professionnels juridiques et immobiliers.