Définition Pièce à Vivre

Il s'agit d'une pièce que vous occupez dans votre logement et qui sera comptabilisée dans votre contrat d'assurance. Pour être qualifiée de "pièce à vivre", une pièce doit avoir une utilité définie et des dimensions suffisantes (1,80 m de hauteur sous plafond).

Qu'est-ce qu'une pièce à vivre ?

On parle également de pièce de vie, pièce habitable ou encore pièce principale.

Ces termes désignent tous une pièce où l'on vit et qui se distingue des pièces dites "d'eau" (cuisine, salle de bain, etc.) ou de "service" (couloir, toilettes, etc.).

Quand votre assureur vous demande le nombre de pièces de votre logement, seules les "pièces de vie" entrent en compte. Mais pas d'inquiétude, toute la surface de votre logement sera couverte ☂️

Comment déterminer le nombre de pièces d'un logement ?

Les dimensions nécessaires pour une pièce à vivre 📐

Cela peut varier selon les assureurs, mais il est communément admis qu'une pièce à vivre a une hauteur sous plafond de minimum 1,80m. Certains assureur fixent également une surface minimale et maximale, ce n'est pas le cas chez Luko.

Chez Luko, dès qu'une pièce a la hauteur sous plafond suffisante (1,80m), elle peut être comptée comme pièce de vie, pas de surface minimale.

Usage des pièces à vivre 🛋

Ce sont des pièces dans lesquels on vit, on entrepose des choses : chambre, salon, bibliothèque, bureau, etc.

Si cela reste flou pour vous, le plus simple est de les définir par élimination : ce sont des pièces importantes de votre logement qui ne sont ni des pièces d'eau (cuisine, salle de bain), ni de service (couloir, toilettes, hall, etc.).

Ne sont pas des pièces de vie ❌

  • une cuisine, un cellier
  • des WC, une salle de bain
  • une entrée, un hall
  • un couloir, un palier, une cage d'escalier
  • une chaufferie, une buanderie
  • un dressing
  • une cave, un sous-sol non aménagé
  • un grenier non aménagé
Vous n'avez pas à prendre en compte ces pièces dans le calcul des pièces à vivre. Elles sont automatiquement couvertes par votre contrat en cas de sinistre.
outil pour calculer le nombre de piece de son logement

Les pièces spécifiques qu'il faut compter... ou non

Les pièces aveugles : de vraies pièces à vivre ?

Il s'agit d'une pièce qui n'a pas de fenêtre ou d'ouverture vers l'extérieur. Cela dépend de l'utilité que vous en avez et de sa superficie. Si c'est une pièce suffisamment grande que vous utilisez comme chambre d'ami : il faut la compter. Si c'est une toute petite pièce utilisée comme débarras, elle ne compte pas.

Le double-séjour : compte pour deux pièces ?

Chez Luko, il compte comme une seule pièce.

Certains assureurs considèrent que s'il dépasse les 30 m², on comptera alors deux pièces. Idem, s'il fait plus de 90 m², on comptera trois pièces.

La cuisine ouverte

Si votre cuisine est ouverte sur votre salon formant une seule et même pièce ? Et bien cela compte pour une seule pièce :)

La mezzanine

Tout dépend de la surface et de l'usage. Quoi qu'il en soit, le fait qu'elle soit "ouverte" n'est pas un problème pour la qualifier de pièce à vivre.

Si elle est suffisamment grande et a une vraie fonction, la mezzanine compte comme une pièce à vivre. Si la mezzanine ne sert qu'à suffisamment d'autres pièces, elle ne compte pas.

La véranda

Deux cas se présentent :

  • La véranda est ouverte sur une autre pièce de votre habitation. Comme dans le cas de la cuisine ouverte, sa surface viendra s'ajouter à celle de la pièce rattachée.
  • La véranda est une pièce indépendante. Si elle a une surface suffisante, une utilité de pièce de vie et une température la rendant accessible toute l'année, la véranda est alors comptée comme une pièce.

Toujours dans le flou ? N'hésitez pas à nous contacter et à nous envoyer des photos.
Dans le doute, vous pouvez aussi utiliser notre calculateur de pièces 🧮

ARTICLES LIÉS
DÉFINITIONS LIÉES
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.